Votre spécialiste en généalogie génétique, auteur de 3 livres, formatrice et présidente fondatrice de DNA PASS, l’association dédiée à tous les aspects de la génétique (éthique, juridique, historique, médical…).

Parcours

De père serbe (Jovanovic) et mère créole réunionnaise (Floricourt), je suis née sur le continent européen il y a près de 55 ans. Après des études de droit et d’édition, j’ai intégré le groupe Vivendi Publishing au sein des éditions Solar, avant de rejoindre les éditions Bordas puis Larousse. Un court passage dans de plus petites maisons d’édition m’ont convaincu de réaliser mon rêve : monter ma propre structure.

J’ai vite réalisé que l’aspect « commercial » me faisait cruellement défaut, et repris le chemin du salariat en intégrant, cette fois l’univers bancaire, bien différent du monde de la culture.

Dans l’intermède, j’ai découvert l’univers de la formation, et notamment de la formation en reconversion des adultes, domaine m’ayant particulièrement plu. J’ai donc oeuvré auprès du Greta Réseau Graphique, de l’ISCOM, de l’université de Paris Villetaneuse ou encore à l’école des Chartes, entre autres.

Après plus de 20 ans dans l’édition, et 15 ans dans la Banque, je profite d’un plan de départ collectif pour débuter mon activité dans la Formation en ligne.

J’ai accumulé de nombreuses compétences au cours de ma carrière et de mes différents postes : Chef de fabrication, responsable éditoriale, chargée de communication, chargée de marketing, chef de projet digital…

Forte de mon expérience professionnelle, mais aussi des leçons de mes échecs passés, je me lance dans la formation en ligne sur mon activité de passion : la généalogie et la généalogie génétique.

Généalogie classique

J’ai commencé ma généalogie à 18 ans. Durant plus de 3 décennies, j’ai visité les archives, puis leurs sites internets et les services en ligne afin d’approfondir mes recherches. Très rapidement, plus qu’une simple accumulatrice de dates de naissance, mariage, décès, je suis devenue une historienne locale pour mieux comprendre le contexte de vie de mes ancêtres et leurs événements de vie.

Somme toute, il ne s’agit que du parcours classique de bien des généalogistes de France. Saviez-vous que nous sommes près de 10 millions ? La généalogie est le troisième loisir après le bricolage et le jardinage !

Généalogiste génétique

Par hasard, j’ai découvert les tests ADN à des fins de généalogie il y a 15 ans.

De nouvelles perspectives se sont ouvertes à moi, tant sur les origines ethniques découvertes que sur les cousins génétiques dans le monde entier. Encore fallait-il comprendre les résultats. Pour cela, j’ai entamé des formations sur les sites essentiellement américains, puisque ceux-ci sont les précurseurs de cette nouvelle discipline.

En 2018, je rédigeais mon premier ouvrage aux éditions Archives & Culture, intitulé L’ADN, un outil généalogique.

Le titre avait fait l’objet d’une longue réflexion. Nombre de néophytes en la matière pensent que la généalogie génétique vise à remplacer la généalogie génétique. Or, sans généalogie classique, la généalogie génétique ne peut pas exister. Il s’agit bien d’une discipline adjacente, nécessitant avant tout la pratique de la généalogie classique.

L’association DNA PASS

Au fur et à mesure des mes rencontres et échanges, je mesurais la méconnaissance générale sur la génétique de manière générale.

Comme nombre d’entre vous, j’étais demeurée figée sur la vision d’un monde génétique potentiellement effrayant, avec des dangers à l’exposition de nos données nous menaçant d’un futur à la Bienvenue à Gattaca.

Or, depuis ce film réalisé en 1994, les découvertes des généticiens ont fait émerger toute la complexité de ce domaine et l’incommensurable chemin restant à parcourir.

Qui plus est, l’arsenal juridique mis en place depuis 20 ans dans le monde, et notamment en France, nous prémunit de toute dérive potentielle, que ce soit de la part des Assurances, Mutuelles que des employeurs.

Ce qui manque ? L’information. Nombre de nos citoyens, à commencer par les députés et les sénateurs français l’ignorent.

Je milite donc pour informer et obtenir l’encadrement des tests ADN à des fins de généalogie, autorisés dans tous les pays de l’Union européenne sauf… en France.

Conférences

Avec beaucoup de plaisir, j’ai assuré des conférences sur la généalogie génétique. Malheureusement, mon état santé m’impose de limiter mes déplacements et activités. Je m’oriente donc désormais vers les webinaires en ligne.